Une fois passée le château Druelle, nous poursuivons notre route, rue Eugène Figeac, et nous rendons à la cour-es-Liard.

La Cour-es-Liard faisait partie de la possession de la Société minière des produits chimiques (S.M.P.C.). Dans ces maisons elle logeait certains de ses mineurs. On peut encore y apercevoir des plaques numérotées.
Création, hébergement : Net-Conception.com
Mentions légales
Plan du site
La gazette
Actualités
Contact
Accueil